Votre personnage est-il une Mary Sue ?

Pour raconter une bonne histoire, il faut… une bonne histoire (si, si, c’est un élément incontournable ! en tout cas pour moi : il existe des livres qui sont remarquablement bien écrits mais où il ne se passe rien. Ils ne font pas partie de mes préférés).
Il faut également des personnages intéressants. Après tout, ce sont quand même eux qui vont vivre l’histoire. Je vous ferai peut-être un jour la liste (non-exhaustive) de ce qui permet de rendre un personnage intéressant. Aujourd’hui, je vais juste vous parler de Mary-Sue (ou de Gary-Stu, son mignon petit cousin caché).
Une Mary-Sue, c’est un personnage que tout le monde va adorer détester. Vous savez, cette fille qui est presque trop belle pour être réelle, notamment grâce à un détail charmant (comme son regard violet changeant avec son humeur), qui a pourtant eu une enfance mystérieuse (ses parents sont sans doute des membres de la famille royale, assassinés sous ses beaux yeux violets, mais elle est obligée de le cacher) et qui a pour destin de sauver le monde. Et encore, si ce n’était que ça… Mademoiselle Mary-Sue porte le prénom que rêverait de porter son auteur (ou qu’il verrait bien ses enfants endosser), elle n’a qu’une seule manière de voir le monde même si c’est totalement incohérent par rapport à la vie qu’elle a vécu et, bien sûr, tout le monde est fasciné par elle et par ses pouvoirs particuliers (sans oublier ses yeux violets. Suivez un peu)…
En résumé, il s’agit donc d’un personnage peu crédible et irritant. Il existe même sur internet des tests (généralement en anglais) permettant de savoir si votre personnage correspond à ces critères. Ils sont beaucoup plus nombreux que ceux que j’ai listés ici, je vous laisserai donc vous faire votre avis en cochant vous-même les petites cases de celui-ci. (attention, il y a vraiment beaucoup, beaucoup de questions)
Le but du jeu est de savoir si votre personnage risque de déchaîner les foudres des critiques ainsi que les railleries pour ses défauts trop évidents.

Cela dit, si vous écrivez et que votre personnage principal atteint un très haut score à ce test, il n’est peut-être pas nécessaire de l’assassiner tout de suite à coup de touches « del » rageurs. Il semblerait que certains des personnages les plus connus de la littérature correspondent à ces clichés (on me murmure même que Harry Potter en ferait partie…). Vous avez tout à fait le droit de choisir un cliché comme personnage. Ce qui importe, c’est ce que vous allez faire avec lui.
Cela dit, avant de créer votre personnage, posez-vous les bonnes questions : pourquoi a-t-il cette apparence ? Et où voulez-vous l’emmener ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s