Les bêta-lecteurs ne sont pas des bêtas

Si comme moi vous avez appris le grec ancien à l’école, vous vous rappelez que bêta est la deuxième lettre de l’alphabet dans cette langue (et alpha la première, pour ceux qui ne suivent pas). Cependant, un bêta-lecteur, c’est une personne qui connaît un petit peu plus que son alphabet en principe. Si vous ne connaissiez pas encore cette catégorie un peu particulière de lecteurs (non, ce ne sont pas personnes qui lisent uniquement des livres idiots), cet article pourrait bien vous convaincre de commencer une nouvelle collection d’amis.

Pourquoi vous allez détester votre bêta-lecteur ?

pourquoi vous allez détester votre bêta lecteur
Le bêta-lecteur, c’est LA personne qui va lire votre texte (allons, voyons un peu les choses en grand : votre roman) et qui vous dira ce qu’il en pense. C’est en principe la personne qui pointera du doigt que votre héros porte un pull rouge au début d’une scène et qu’il est devenu bleu une page plus loin. C’est aussi celui qui vous demandera pourquoi votre personnage principal a peur des chiens et à quoi sert cette information dans le livre puisqu’il ne croise jamais aucun animal. C’est également celui qui sera au regret de vous informer que votre intrigue tombe à plat au troisième chapitre ou que votre méchant en titre est complètement ridicule.
Soyons honnête avec nous-même : il y a toujours un moment où l’on déteste son bêta-lecteur. Franchement, qui a envie d’entendre toutes ces remarques négatives et de voir le moindre défaut de son œuvre surligné et mis en exergue ?
Si vous avez répondu « moi », c’est bien, vous êtes sur la bonne voie.

Ce que le bêta-lecteur n’abat pas nous rend plus fort

L’honnêteté, c’est une qualité importante. Et c’est justement celle que vous demandez à votre bêta-lecteur. Vous apprécierez certes d’avoir des amis qui encensent le moindre de vos écrits, qui se prosternent à vos pieds pour vous demander des dédicaces et qui estiment que vous êtes le meilleur auteur qui n’ait jamais existé sur Terre (quoi ? Vous n’avez pas ce genre de personnes dans vos relations ? Ah bon… Attendez un peu, si vous suivez les conseils de votre bêta-lecteur, cela pourrait arriver). Car, en reprenant toutes les petites incohérences de votre texte, votre bêta-lecteur vous aide également à l’améliorer. D’ailleurs, s’il n’est pas totalement sadique, il vous indiquera aussi les aspects positifs de ce que vous avez écrit… et peut-être même ses passages préférés (ouf ! Je suis sûre que vous commencez à vous sentir mieux).
Le rôle d’un bêta-lecteur, c’est de vous aider à améliorer encore votre texte. Pour que plus personne ne trouve rien à lui reprocher. Et il vaut certainement mieux qu’une personne vous critique que de recevoir de nombreux messages incendiaires sur ce même sujet.

Pourquoi les bêta-lecteurs vont toujours au pluriel

Depuis le début de cet article, on parle de bêta-lecteur au singulier. Dans l’idéal, pourtant, il faudrait en avoir plusieurs. Parce que toutes les personnes ne vont pas être attentives aux mêmes détails. Certains vont se concentrer sur les caractères des personnages, d’autres sur l’enchaînement des actions, d’autres sur les décors… La multiplicité des points de vue vous assure que votre œuvre est bien passée au crible.
Et que, si vous pouvez ignorer ce qu’un bêta-lecteur vous dit (oui, vous avez le pouvoir sur vos bêta-lecteurs), cela devient considérablement plus gênant si la même remarque est formulée à plusieurs reprises.
Cependant, limitez le nombre de bêta-lecteurs : plus le nombre d’avis est important, plus ils risquent de ne plus être constructif pour vous et de vous perdre. Dans l’idéal, vous restez quand même celui qui sait où il veut amener son histoire, et vous vous êtes déjà relu. L’avantage des bêta-lecteurs, c’est qu’ils ont le recul que vous n’avez plus. Mais trop de bêta-lecteurs vous éloigneront toujours plus de votre premier sentiment.

Ne soyez pas trop proche de vos bêta-lecteurs

Pour qu’un bêta-lecteur puisse réellement se montrer impartial, il est préférable qu’il ne soit pas trop proche de vous. Il aura ainsi moins de scrupule à lister ses critiques et son analyse de votre roman pourra être réellement constructive. Vous aurez également moins de mal à l’ignorer si ses remarques sont inutilement agressives et ont pour principal et unique effet de vous démoraliser. Certaines personnes mal-intentionnées ont malheureusement parfois tendance à abuser du pouvoir que confère la bêta-lecture.
Comme il n’est pas toujours facile de se constituer un réseau de bêta-lecteurs compétents, sachez que vous pouvez en trouver sur des forums d’auteurs ou laisser des annonces sur votre site et les réseaux sociaux. C’est également un très bon moyen d’élargir le cercle de vos connaissances et de profiter des conseils d’autres personnes qui, comme vous, sont des auteurs dans l’âme.

petite annonce pour chercher un bêta lecteur
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s