Quand la créativité va, tout va !

La créativité… Un concept un peu flou, auquel je réfléchis pas mal en ce moment. J’en ai même fait le sujet d’une petite vidéo sur ma chaîne YouTube… Mais c’était surtout une vidéo qui se basait sur ma propre expérience avec cette espèce de chose improbable, cette idée sauvage que personne ne peut capturer et qui nous saute parfois dessus sans que l’on soit prévenu. Oui, la créativité, c’est un peu un animal fantasmagorique, à mi-chemin entre la muse et l’exercice contraignant. J’ai pourtant eu envie de creuser un peu plus loin encore dans ce qui fait que la créativité est ce qu’elle est…

Quand la créativité va, tout va ! par Mélanie De Coster

Une définition ?

Comme toute littéraire qui se respecte, quand je veux mieux comprendre un concept, je regarde ce que d’autres en disent. Déjà, d’après le CNTRL, ce mot n’existe qu’au singulier. Il n’y aurait donc qu’une seule forme de créativité ? Je n’en serais pas aussi persuadée…

Mais voyons plutôt sa définition…

créativité = pouvoir qu’a un individu de créer, c’est-à-dire d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau.

Donc, quand j’écris, que j’invente un nouveau monde et que je le rends réel pour les autres, c’est un pouvoir.

Je le savais bien, que j’aurais dû faire partie de l’école du Pr. Xavier !

Plus sérieusement, si c’est un pouvoir, cela signifie, je suppose, que tout le monde ne l’a pas (et un grand pouvoir implique de grandes responsabilités…)

Or, j’aurais tendance à croire que la plupart des gens peuvent être créatifs. Ils ont en tout cas ce potentiel en eux. Pas tous au même niveau, pas en l’exprimant tous de la même manière… Mais c’est bien présent, plus ou moins là, pas très loin…

Et du côté de la science ?

cerveau créatif contre cerveau logique ?

La science aussi s’est penchée sur la créativité. Si, si. Il semblerait que les travaux dans ce domaine se soient multipliés depuis 1883 et qu’il y ait eu de nombreuses études, des tests, des simulations… C’est que ces petits scientifiques en blouses blanches ont bien envie de savoir ce que c’est que ce fameux pouvoir.

Ils n’ont pas réussi non plus à le mettre en cage, ni à le synthétiser (la créativité, c’est que du naturel). Ils ont juste pu déterminer qu’il y a des phases de créativité plus ou moins actives, notamment selon les âges de la vie. Et que la faculté de créer, d’inventer, d’imaginer était modifiée par les facteurs environnementaux. On touche là au point suivant.

La créativité, ça se nourrit !

On est beaucoup plus créatif quand on a les outils pour l’être. La plupart des grands écrivains vous répéteront qu’il faut beaucoup lire. Lire, encore et encore, avant de se mettre à écrire. Et c’est le cas, je crois, pour la plupart des arts. Que ce soit pour totalement se démarquer, pour lancer un nouveau style, pour continuer sur la lancée de ses maîtres à penser… Peu importe. C’est en se nourrissant, même inconsciemment, de tout ce qui existe (ou du moins d’une grande partie. Je n’aurais jamais la prétention de lire tous les livres du monde. C’est une tâche infinie) que l’on peut le mieux créer.

Et quand je dis se nourrir… Ce n’est pas seulement absorber ce qui se rapporte de près à notre art préféré. Tout ce qui nous entoure peut alimenter notre esprit créatif.

La musique, le vent dans les feuilles d’arbre, la dispute de nos voisins… Tout ce qui est la vie sert la vie. Même si l’on crée quelque chose de nouveau, on ne le fait pas à partir du néant. C’est peut-être pour cela, aussi, que de nombreux créatifs sont autant dans l’observation. C’est leur manière de respirer le monde qui les entoure pour en créer un nouveau.

duras.png

Les gens créatifs seraient-ils différents des autres ?

Tout le monde est unique. Absolument tout le monde. Et chacun se sent différent des autres, particulier, pas dans le moule. Donc, oui, un artiste, un créatif, c’est aussi différent des autres. Comme les autres.

Mais peut-être en effet qu’ils voient le monde un peu à leur manière. J’ai lu un article qui présentait 18 choses que les gens créatifs font différemment. Évidemment, je me suis reconnue dans ce qui était écrit. Mais je serais surtout curieuse de savoir à quel point une personne qui ne se sent PAS créative trouverait des concordances entre elle et cet article. Je veux bien votre avis dans les commentaires sur ce sujet !

Surtout qu’il n’y a pas que les artistes qui soient créatifs. Un scientifique, un cuisinier et même un commercial peuvent l’être. La créativité est même maintenant au programme des grandes écoles. Est-ce une manière de la faire rentrer dans le moule ? Est-ce qu’on va l’étouffer à force de vouloir la susciter chez tout le monde ? Je ne crois pas. Mais il y a différentes manières de travailler sa créativité.

Exercices de créativité

Je suis toujours curieuse quand je vois ce genre d’énoncé sur un sujet d’article. Et presque invariablement déçue. Alors, non, il n’y a pas de recette miracle pour transformer votre cerveau en esprit créatif d’un claquement de doigt. Par contre, oui, la créativité s’entretient. Elle a besoin d’être nourrie, je l’ai dit, mais aussi de ne pas être délaissée. Si on perd l’habitude de faire appel à elle, elle se recroqueville dans un coin et devient aussi inerte qu’une vieille prune desséchée. Mais rassurez-vous : avec beaucoup de soins et d’attention, il est possible de la réhydrater. Ou de la planter dans son jardin et de récolter plus tard ses fruits. Bref, vous voyez, rien n’est jamais perdu dans ce domaine.

Je me suis amusée à chercher à savoir ce que des gens considérés comme créatifs avaient dit sur le sujet. Et je suis au regret de vous dire qu’ils ne sont pas toujours d’accord entre eux.

D’un côté, nous avons les adeptes de la créativité forcée :

london.png

Ce sont les mêmes qui affirment qu’il faut travailler tous les jours, absolument tous les jours, pour être un artiste digne de ce nom.

Puis il y a ceux qui s’appuient sur l’inspiration

bradbury.png

Ces deux courants de pensée n’étant pas contradictoires, bien au contraire : Ray Bradbury est aussi un fervent adepte de l’écriture quotidienne.

Pour être créatif, il ne faut pas toujours attendre que l’inspiration vienne. Parfois il faut juste se mettre devant son outil de travail, et dire « ok, je vais tenter de faire quelque chose. Ce sera extra-ordinaire. Ou pas. Mais au moins j’aurai avancé. Même si je dois tout effacer à la fin de la journée parce que c’est nul. Même ce que je rate me ramène à la création. »

Parce qu’on ne peut pas toujours juste attendre que la créativité vienne sonner à notre porte, dans un joli paquet bien enrubanné. Il faut aussi lui laisser la porte ouverte et lui montrer qu’on est là pour elle.

Ce qui distinguera un tâcheron sans inspiration d’un créatif qui transforme le monde ? Ce ne sera pas uniquement le travail, ni le fait de garder un esprit ouvert… Mais ça peut certainement en faire partie…

Au final, mes recherches m’ont au moins convaincu d’une chose : la créativité, personne ne l’a encore créée. Et même si de nombreuses personnes, chaque jour, cherchent à la comprendre (vous pouvez d’ailleurs regarder les conférences TED sur ce sujet), elle ne sera jamais totalement apprivoisée. Et c’est sans doute aussi pour ça qu’elle est si belle !

N’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter pour recevoir des extraits exclusifs de mes derniers romans !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s