Et les bonnes résolutions, on en parle ?

Et les bonnes résolutions, on en parle ?

La semaine dernière, je vous présentais mon bilan de 2017. Plutôt positif dans l’ensemble. Aujourd’hui, c’est le moment où je vous parle de mes bonnes résolutions. Vous savez, ces petits vœux que l’on formule pour soi-même en se promettant que, si, cette année, on va… se mettre au sport – être plus généreux – moins traîner devant les séries télé (toute ressemblance avec une personne ayant réellement existé n’est pas du tout fortuite).

Sur un blog, inscrire ses bonnes résolutions, c’est aussi l’occasion, un an plus tard, de vérifier si on les a tenues. J’ai bien vérifié : je n’en avais pas prise l’an dernier ! Ouf !

Cette année, ce sera différent…

résolutions 2018

Du côté du blog

Si vous êtes ici, c’est que vous aimez bien lire ce que j’ai écrit. Sauf si vous êtes particulièrement masochiste, que vous avez beaucoup de temps à perdre ou que vous êtes arrivé sur la page par hasard. Dans ces derniers cas, je ne peux pas grand-chose pour vous…

Cette année, je veux essayer d’être un peu plus régulière sur ce blog. J’ai déjà commencé (deux articles rien que pour ce mois de janvier, wouhou!!!).

Pour pouvoir continuer, et parce qu’écrire sur cette page me demande aussi du temps, j’ai ouvert une page sur Tipee sur laquelle vous pouvez me soutenir (à partir d’1 € par mois, je suis sûre que vous pouvez y arriver).

J’ai l’intention de continuer à alterner les articles qui parlent de moi, pour que vous puissiez pénétrer un peu plus dans la vie d’une autrice, et les sujets de fonds (comme ceux que j’ai pu consacrer au terme autrice, à la littérature indépendante ou aux personnages féminins en littérature).

Du côté des publications

J’espère pouvoir vous proposer au minimum une nouvelle publication en 2018.

De biblioteca est toujours en lecture chez les éditeurs.

joanna-kosinska-44214.jpg

J’ai envoyé fin décembre Lettres du Kansas à quelques éditeurs, triés sur le volet. Pour ce livre, je n’avais pas envie d’aller frapper à toutes les portes. J’ai donc effectué une sélection rigoureuse et s’il n’est pas édité par ce biais, il sera proposé en auto-édition. Le plus difficile sera de travailler sur la mise en page, parce que j’ai quelques idées assez précises de ce que je voudrais dans l’idéal, et que je ne suis pas non plus maquettiste ou graphiste. Je vous tiendrai bien sûr au courant des évolutions de ce projet (et pour être sûr de ne rien manquer, inscrivez-vous à ma newsletter).

Du côté de l’écriture

L’année 2018 s’annonce très chargée du côté des projets.

En ce moment, j’ai en cours :

  • un roman young adult FF sur fond dystopique (je suis littéralement amoureuse de mes personnages, qui passent leur temps à frôler la mort ! Le livre compte actuellement 40 000 mots mais il est encore loin d’être terminé et la réécriture risque de me prendre du temps aussi. Vous pouvez déjà avoir une idée de l’ambiance via les quelques photos que j’ai postées sur le tableau Pinterest consacré à ce livre) ou les quelques extraits que je propose ponctuellement sur ma page Facebook.
  • un roman pour les plus jeunes, âge visé environ 8 ans. Je continue sur ma lancée avec une superhéroïne toute mignonne. Si je parviens au bout de ce projet, le personnage principal pourrait faire l’objet d’une série de livres. C’est en tout cas l’idée globale.
  • Un nouveau guide un peu particulier, à la demande de plusieurs personnes (je n’en suis qu’au stade du défrichage et du plan pour celui-là alors je n’en dirai pas plus tout de suite).

Je vais peut-être aussi me laisser tenter par quelques appels à texte, comme ce fut le cas pour l’IndéPanda… Les romans gardent ma préférence parce que j’adore suivre mes personnages pendant de nombreux chapitres mais c’est une option que je me garde sous le coude (surtout que j’ai déjà vu plusieurs appels à texte très tentants en ce début d’année).

Du côté des salons

Je commence à remplir doucement les dates de mon agenda pour des salons à venir les mois prochains. J’espère avoir plein d’occasion de vous rencontrer ! Et c’est aussi une des raisons qui me poussent à vouloir vous proposer au moins un nouveau titre en 2018.

Pour le moment, dans les dates confirmées, vous pourrez me retrouver au salon Imajin’r à Angers en avril !

alexander-gilbertson-485233.jpg

Et du côté personnel ?

J’ai connu pas mal de moments de fatigue ces derniers temps, qui m’ont parfois freiné dans l’écriture. Mais cela ne m’a pas empêché de me passionner pour de nombreux sujets. Et, je l’avoue, les Bujo me font plus que jamais de l’œil.

Pour le moment, je n’ai adopté qu’une de leurs pratiques, le tracker, qui me permet de suivre mes fameuses résolutions et de voir si j’en viens à bout.

DSC_0117.jpg

Une petite case coloriée pour chaque jour où je me tiens à mes résolutions… Dans la liste, vous trouverez l’écriture, bien sûr, mais aussi les séances de méditation, la piscine ou l’entraînement à la guitare. Autant de sujets sur lesquels j’ai envie d’être plus assidue cette année. Et, croyez-moi, mais voir que la ligne est blanche pendant trop longtemps, ça incite à s’y mettre !

Photo by Nathan Dumlao on Unsplash

Photo by Alexander Gilbertson on Unsplash

Photo by Joanna Kosinska on Unsplash

Publicités